European Education Area Progress Report 2021

Rapport de suivi de l’éducation et de la formation 2021

Vue d’ensemble des objectifs fixés au niveau de l’UE en matière d’éducation et de formation

La résolution du Conseil relative à un cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation, dans la perspective de l’espace européen de l’éducation et au-delà (2021-2030) a défini une série de niveaux de référence des performances moyennes européennes dans le domaine de l’enseignement et de la formation («objectifs au niveau de l’UE») qui devraient soutenir les priorités stratégiques définies dans la résolution.

Un suivi périodique des progrès réalisés vers la réalisation des objectifs fixés, au moyen de la collecte et de l’analyse systématiques de données comparables au niveau international, contribue d’une manière essentielle à l’élaboration des politiques sur la base d’éléments concrets.

Les États membres approuvent les sept objectifs fixés au niveau de l’UE ci-dessous. Vous trouverez ci-dessous une description de chacun d’entre eux ainsi que les données relatives à l’UE et aux États membres et une brève analyse (les données relatives aux sept objectifs sont également disponibles dans un fichier Excel multilingue et sur la page dédiée d’Eurostat contenant des ensembles de données, diagrammes et cartes mis à jour et personnalisables)

Objectif au niveau de l’UE: la proportion de jeunes de 15 ans ayant une maîtrise insuffisante en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences devrait être inférieure à 15 % d'ici à 2030;

MEILLEURES PERFORMANCES DANS L’UE:
Lecture: Estonie, Irlande, Finlande
Mathématiques: Estonie, Pologne, Danemark
Sciences: Estonie, Finlande, Pologne

2018 Tendance 2018 Tendance 2018 Tendance
Compréhension de l’écrit   Mathématiques   Sciences  
EU 22,5 2,8 22,9 0,2 22,3 4,5
Belgique 21,3 3,6 19,7 0,6 20,0 2,0
Bulgarie 47,1 6,1 44,4 -2,7 46,5 7,7
Tchéquie 20,7 -2,4 20,4 -2,0 18,8 1,5
Danemark 16,0 0,8 14,6 -2,5 18,7 2,1
Allemagne 20,7 2,2 21,1 2,4 19,6 4,8
Estonie 11,1 -2,2 10,2 -2,5 8,8 0,5
Irlande 11,8 -5,4 15,7 -5,2 17,0 1,8
Grèce 30,5 9,2 35,8 5,4 31,7 6,4
Espagne 23,2 3,6 24,7 0,9 21,3 3,1
France 20,9 1,1 21,3 -1,2 20,5 1,2
Croatie 21,6 -0,8 31,2 -2,0 25,4 6,9
Italie 23,3 2,3 23,8 -1,2 25,9 5,3
Chypre 43,7 : 36,9 : 39,0 :
Lettonie 22,4 4,8 17,3 -5,3 18,5 3,8
Lituanie 24,4 0,0 25,6 -0,8 22,2 5,2
Luxembourg 29,3 3,3 27,2 3,3 26,8 3,1
Hongrie 25,3 7,7 25,6 3,3 24,1 10,0
Malte 35,9 -0,4 30,2 -3,5 33,5 1,0
Pays-Bas 24,1 9,8 15,8 2,4 20,0 6,8
Autriche 23,6 : 21,1 : 21,9 :
Pologne 14,7 -0,3 14,7 -5,8 13,8 0,7
Portugal 20,2 2,6 23,3 -0,5 19,6 3,1
Roumanie 40,8 0,4 46,6 -0,4 43,9 2,5
Slovénie 17,9 -3,3 16,4 -4,0 14,6 -0,2
Slovaquie 31,4 9,2 25,1 4,1 29,3 10,0
Finlande 13,5 5,4 15,0 7,1 12,9 6,9
Suède 18,4 1,0 18,8 -2,3 19,0 -0,1
Islande 26,4 9,6 20,7 3,7 25,0 7,1
Norvège 19,3 4,3 18,9 0,7 20,8 5,0
Suisse 23,6 6,8 16,8 3,3 20,2 6,2
Monténégro 44,4 -5,1 46,2 -12,3 48,2 -5,4
Macédoine du Nord 55,1 : 61,0 : 49,5 :
Serbie 37,7 4,9 39,7 -0,9 38,3 3,9
Turquie 26,1 1,6 36,7 -5,5 25,2 -4,8
POUR ALLER PLUS LOIN: La diminution du nombre d'élèves incapables de mener à bien des tâches de base en mathématiques, en sciences et en lecture reste un défi. Entre 2012 et 2015, l'UE s'est en fait éloignée de son objectif en matière de compétences de base. Dans la plupart des pays, les élèves issus de l’immigration ont tendance à obtenir de moins bonnes notes, ce qui indique que l’investissement dans l’égalité des chances pour tous reste une priorité majeure dans l’UE.

Sources: OCDE (PISA 2009, 2018).
Remarques: une maîtrise insuffisante signifie ne pas atteindre le niveau 2 de l’échelle PISA pour la lecture, les mathématiques ou les sciences. La tendance représentée se réfère à la variation 2009-2018 en points de pourcentage. La comparabilité des données PISA de 2018 sur la lecture pour l'Espagne avec celles des évaluations PISA antérieures ne peut être entièrement garantie. Voir la section 2.2.1 du rapport Education and Training Monitor 2021 pour plus d’informations (ec.europa.eu/education/monitor).

Objectif au niveau de l’UE: la proportion d’élèves en huitième année de scolarité ayant une maîtrise des outils informatiques et une culture de l’information insuffisantes devrait être inférieure à 15 % d'ici à 2030;

MEILLEURES PERFORMANCES DANS L’UE: Tchéquie, Danemark, Pologne

Année Compétences insuffisantes Garçons Filles
Tchéquie 2013 15,0 17,3 12,8
Danemark 2018 16,2 21,6 10,7
2013 21,4 24,1 18,6
Allemagne 2018 33,2 36,5 29,6
2013 29,2 32,9 25,3
France 2018 43,5 49,2 37,8
Croatie 2013 35,9 40,0 31,6
Lituanie 2013 45,1 49,1 40,9
Luxembourg 2018 50,6 55,4 45,0
Pays-Bas 2013 26,4 29,9 22,5
Pologne 2013 25,3 27,6 23,0
Portugal 2018 33,5 36,0 30,8
Slovénie 2013 35,8 44,1 27,2
Slovaquie 2013 32,8 36,3 29,3
Finlande 2018 27,3 33,7 20,7
Norvège 2013 24,0 : :
POUR ALLER PLUS LOIN: Au cours des deux dernières années, la crise de la COVID-19 a souligné l'importance des compétences numériques de base et avancées pour le maintien de nos économies et de nos sociétés En particulier, les compétences numériques sont devenues une condition préalable pour pouvoir participer à l'apprentissage, au travail et à la vie sociale pendant les nombreuses périodes de confinement. Il est nécessaire de développer ces compétences dès le plus jeune âge afin de soutenir la transformation numérique. Les données des études internationales sur la maîtrise des outils informatiques et la culture de l’information (ICILS) de 2013 et 2018 indiquent qu'il reste du chemin à parcourir pour atteindre l'objectif de 2030 au niveau de l'UE, et que certaines lacunes devraient être comblées.

Sources: IEA (ICILS 2013 et ICILS 2018).
Remarques: La maîtrise insuffisante est définie comme une performance inférieure au seuil du niveau 2 (492 points) sur l'échelle ICILS (étude internationale sur la maîtrise des outils informatiques et la culture de l’information). L'Italie a participé à ICILS 2018, mais le test a eu lieu au début de l'année scolaire et les résultats ne sont pas comparables à ceux d'autres pays et ne sont pas indiqués. Pour les notes des pays, voir le tableau 3.4 dans les rapports internationaux respectifs pour ICILS 2013 et ICILS 2018

Objectif au niveau de l’UE: au moins 96 % des enfants ayant entre trois ans et l’âge de la scolarité obligatoire devraient participer à l'éducation et accueil des jeunes enfants d'ici à 2030;

MEILLEURES PERFORMANCES DANS L’UE: France, Irlande, Belgique
MEILLEUR PROGRÈS 2013-2019: Chypre, Irlande, Pologne

2019 Tendance 2019
Total   3 ans 4 ans
EU 92,8 1,0 87,8 95,1
Belgique 98,3 0,0 97,9 98,5
Bulgarie 79,9 -3,9 71,6 82,7
Tchéquie 86,3 9,5 77,6 90,7
Danemark 97,7 0,1 96,5 98,3
Allemagne 94,0 -1,8 90,4 95,8
Estonie 91,5 1,9 87,3 92,9
Irlande 100,0e 17,6 99,2e 100,0e
Grèce 68,8 -16,5 34,9 85,6
Espagne 97,3 0,7 96,1 97,8
France 100,0p 0,0 100,0p 100,0p
Croatie 79,4 11,8 71,5 81,8
Italie 93,6 -3,7 91,1 94,8
Chypre 90,1 20,7 76,0 97,0
Lettonie 94,1 2,8 89,1 95,9
Lituanie 89,6 6,2 84,5 91,3
Luxembourg 88,4 -1,5 69,0 97,9
Hongrie 92,9 4,6 87,2 95,8
Malte 91,9 -7,5 89,0 94,9
Pays-Bas 90,5 -3,6 76,9 97,2
Autriche 89,9 3,4 77,8 96,0
Pologne 90,3e 13,9 77,6e 94,5e
Portugal 92,2d 3,5 83,7d 96,6
Roumanie 78,6 -5,5 71,0 82,3
Slovénie 92,1 4,2 89,1 93,6
Slovaquie 77,8 5,5 69,3 82,6
Finlande 88,8 8,8 80,4 91,4
Suède 95,6 0,6 93,4 96,3
Islande 96,8 0,7 96,3 97,0
Norvège 97,1 0,4 96,4 97,4
Suisse 49,4 2,7 2,4 73,3
Monténégro : : : :
Macédoine du Nord 42,3 12,6 34,8 45,9
Serbie 67,3 4,2 57,3 :
Turquie 43,2 : 10,7 59,6
POUR ALLER PLUS LOIN: En 2019, 92,8 % des enfants ayant entre trois ans et l’âge de la scolarité obligatoire ont participé à l'éducation et accueil des jeunes enfants (EAJE). On peut observer des augmentations au cours des cinq années précédentes dans la plupart des pays. L'objectif doit être examiné conjointement avec les orientations politiques sur la qualité de l'offre en matière d'EAJE. Les États membres s'efforcent à la fois d'accroître l'accessibilité de l'EAJE et d'améliorer la qualité du personnel et des programmes d'enseignement

Sources: Eurostat (UOE), code des données en ligne [educ_uoe_enra21]. educ_uoe_enra20 (3 ans); educ_uoe_enra10 (4 ans);
Remarques: l’âge auquel les enfants entrent dans l’enseignement primaire obligatoire est différent d’un pays à l’autre. Voir la section 2.3 du rapport Education and Training Monitor 2021 pour plus d’informations (ec.europa.eu/education/monitor). La tendance représentée se réfère à la variation 2013-2019 en points de pourcentage.

Objectif au niveau de l’UE: la proportion des jeunes en décrochage scolaire dans le cadre de l'éducation et de la formation devrait être inférieure à 9 % d'ici à 2030.

MEILLEURES PERFORMANCES DANS L’UE: Croatie, Grèce, Slovénie
MEILLEUR PROGRÈS 2010-2020: Portugal, Espagne, Grèce

2020 Tendance 2020
Total   Hommes Femmes
EU 9,9 -3,9 11,8 8,0
Belgique 8,1 -3,8 10,2 5,9
Bulgarie 12,8 0,2 13,4 12,1
Tchéquie 7,6 2,7 7,5 7,6
Danemark 9,3 -2,2 11,7 6,8
Allemagne 10,1bp -1,7 11,8bp 8,3bp
Estonie 7,5 -3,5 9,2 5,8
Irlande 5,0 -6,9 5,4 4,7
Grèce 3.8 -9.7 4,4 3,1
Espagne 16,0 -12,2 20,2 11,6
France 8,0 -4,7 9,7 6,3
Croatie 2,2u -3,0 2,4u 2,0u
Italie 13,1 -5,5 15,6 10,4
Chypre 11,5 -1,2 15,0 8,4
Lettonie 7,2 -5,7 9,5 4,7
Lituanie 5,6 -2,3 7,7 3,4u
Luxembourg 8,2 1,1 10,7 5,7
Hongrie 12,1 1,3 12,9 11,3
Malte 12,6 -8,8 14,7 10,2
Pays-Bas 7,0 -3,1 8,7 5,3
Autriche 8,1 -0,2 10,0 6,3
Pologne 5,4 0,0 7,0 3,7
Portugal 8,9 -19,4 12,6 5,1
Roumanie 15,6 -3,7 14,7 16,6
Slovénie 4,1 -0,9 4,6u 3,4u
Slovaquie 7,6 2,9 7,7 7,4
Finlande 8,2 -2,1 9,4 7,0
Suède 7,7 1,2 9,0 6,3
Islande 14,8b -7,8 17,8b 11,6b
Norvège 9,9 -7,5 11,6 8,0
Suisse 4,0 -2,7 4,7 3,3
Monténégro 3,6 : : :
Macédoine du Nord 5,7 -9,8 5,7 5,8
Serbie 5,6 -2,7 5,4 5,8
Turquie 26,7 -16,4 27,5 25,8
POUR ALLER PLUS LOIN: La réduction de la proportion de jeunes en décrochage scolaire avant d'avoir terminé le deuxième cycle de l'enseignement secondaire reste une priorité de l'UE. Les jeunes hommes sont plus susceptibles de quitter prématurément l'école que les jeunes femmes, et les jeunes nés à l'étranger sont nettement désavantagés. Les disparités régionales sont importantes dans de nombreux États membres.

Sources: Eurostat (EFT UE), code des données en ligne [edat_lfse_14].
Remarques: l’indicateur couvre les 18-24 ans ayant atteint le niveau CITE 2 au plus et qui ne sont plus dans l’éducation et la formation, qu’elle soit formelle ou non formelle. La tendance représentée se réfère à la variation 2010-2020 en points de pourcentage.

Objectif au niveau de l’UE: la proportion de personnes âgées de 25 à 34 ans ayant atteint un niveau d’études supérieur devrait être d’au moins 45 % d'ici à 2030.

MEILLEURES PERFORMANCES DANS L’UE: Luxembourg, Irlande, Chypre
MEILLEUR PROGRÈS 2010-2020: Autriche, Luxembourg, Portugal.

2020 Tendance 2020
Total   Hommes Femmes
EU 40,5 8,3 35,2 46,0
Belgique 48,5 4,7 40,8 56,2
Bulgarie 33,0 5,5 27,2 39,1
Tchéquie 33,0 10,4 26,1 40,4
Danemark 47,1 9,5 39,0 55,5
Allemagne 35,1bp 9,1 33,9bp 36,4bp
Estonie 43,1 4,9 32,7 54,7
Irlande 58,4 8,8 54,5 62,2
Grèce 43,7 13,1 36,7 51,0
Espagne 47,4 7,1 41,3 53,5
France 49,4 6,7 45,9 52,8
Croatie 36,6 10,8 27,5 45,8
Italie 28,9 8,1 22,9 35,0
Chypre 57,8 9,7 47,3 67,8
Lettonie 44,2 9,5 33,8 55,3
Lituanie 56,2 9,9 45,6 68,1
Luxembourg 60,6 16,4 55,0 66,3
Hongrie 30,7 4,6 25,3 36,4
Malte 40,1 15,8 36,3 44,7
Pays-Bas 52,3 12,0 47,5 57,1
Autriche 41,4 20,7 37,3 45,7
Pologne 42,4 5,3 32,7 52,6
Portugal 41,9 16,4 34,6 49,0
Roumanie 24,9 4,2 21,7 28,3
Slovénie 45,4 14,1 35,8 56,6
Slovaquie 39,0 15,0 29,3 49,2
Finlande 43,8 4,6 35,9 52,2
Suède 49,2 6,9 40,6 58,3
Islande 41,7b 5,5 34,0b 50,4b
Norvège 50,9 5,9 41,7 60,6
Suisse 53,0 15,6 50,8 55,3
Monténégro 40,4 : 35,9 45,0
Macédoine du Nord 37,7 15,9 31,6 44,1
Serbie 32,6 13,7 26,1 39,3
Turquie 36,2 19,4 35,5 36,8
POUR ALLER PLUS LOIN: Le taux de diplômés de l'enseignement supérieur dans l'UE est élevé, mais il existe des différences substantielles entre les pays et au sein de ceux-ci. En moyenne, en Europe, il existe un écart important entre le taux de diplômés de l’enseignement supérieur chez les femmes et celui observé chez les hommes, au profit des premières. La dimension sociale de l’éducation supérieure exige une attention urgente, notamment pour renforcer la participation des groupes défavorisés.

Sources: Eurostat (EFT UE), code des données en ligne [edat_lfse_03].
Remarques: l’indicateur couvre les 25-34 ans ayant obtenu un diplôme de niveau CITE 5 à 8. La tendance représentée se réfère à la variation 2010-2020 en points de pourcentage.

Objectif au niveau de l’UE: La proportion de diplômés récents de l’EFP (enseignement et formation professionnels) bénéficiant d'une exposition à l'apprentissage en milieu professionnel au cours de leurs études devrait être d'au moins 60 % d'ici à 2025.
L'apprentissage en milieu professionnel aide les jeunes et les adultes à effectuer des transitions plus harmonieuses entre l'école ou le chômage et le marché du travail. Néanmoins, les données qui sous-tendent l'objectif européen à l'horizon 2030 ne seront disponibles qu'à partir de 2022. Dans le domaine de l'EFP, d'autres domaines d'indicateurs importants concernent l'employabilité des jeunes diplômés et la mobilité d'apprentissage pendant leur éducation formelle. Le premier indicateur révèle que 76,1 % des jeunes diplômés de l'EFP avaient un emploi en 2020, ce qui est supérieur à celui de leurs homologues issus de l'enseignement général de niveau moyen. 
Objectif au niveau de l’UE: Au moins 47 % des adultes âgés de 25 à 64 ans devraient avoir participé à l'apprentissage au cours des 12 derniers mois, d'ici à 2025.

La pandémie de COVID-19 a interrompu les progrès déjà lents de l'éducation et de la formation des adultes dans l'UE. Elle a toutefois donné un nouvel élan à l'éducation et la formation des adultes en tant qu'objectif politique. Les États membres se sont mis d'accord sur un objectif de l'AEE d'au moins 47 % d'éducation et de formation des adultes d'ici à 2025. Lors de l'adoption du plan d'action pour la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux, lors du sommet de Porto en 2021, un objectif de 60 % a été ajouté d'ici à 2030. Ces deux objectifs reposent sur une nouvelle méthode de mesure de l'éducation et de la formation des adultes, qui sera appliquée pour la première fois en 2022.

La participation à l'éducation et à la formation des adultes était un objectif dans les précédents cadres stratégiques de l'UE pour la coopération dans le domaine de l'éducation et de la formation, mais elle était toujours axée sur le laps de temps étroit des quatre semaines précédant l'enquête. L'objectif actuel au niveau de l'UE, en revanche, porte sur les douze mois précédant l'enquête.

La période de référence de douze mois permet de couvrir toutes les expériences d'apprentissage, offrant ainsi une vue d'ensemble de la participation des adultes à l'apprentissage plus proche de la réalité d'aujourd'hui. En effet, il est devenu de plus en plus courant pour les adultes de suivre des cours, séminaires et autres expériences d'apprentissage (très) brefs, dispensés en entreprise, sur le marché ou par les autorités à plusieurs niveaux et par une variété de prestataires, allant des centres spécialisés aux partenaires sociaux et aux organisations de la société civile Cette participation risque de ne pas être prise en compte si c'est le laps de temps de quatre semaines qui entre en considération, mais peut être visible dans le cas d'un laps de temps de douze mois.

Notes générales
Les changements de point de pourcentage présentés dans ce dépliant sont calculés avec des chiffres à une décimale et n’excluent pas d’éventuelles ruptures de série intermédiaires.
:=données soit non disponibles soit peu fiables en raison de la taille très réduite de l’échantillon
b=rupture dans une série chronologique
d=définition différente;
e=estimation
p=donnée provisoire
u=donnée peu fiable

Objectifs au niveau de l’UE
Niveaux de référence des performances moyennes européennes en matière d'éducation et de formation définis dans la résolution du Conseil relative à un cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation dans la perspective de l'espace européen de l'éducation et au-delà (2021-2030), adoptée en février 2021.

CITE: classification internationale type de l’éducation (2011)
0 Éducation de la petite enfance
1 Enseignement primaire
2 Premier cycle de l’enseignement secondaire
3 Deuxième cycle de l’enseignement secondaire
4 Enseignement postsecondaire non supérieur
5 Enseignement supérieur de cycle court
6 Niveau bachelier ou équivalent
7 Niveau master ou équivalent
8 Niveau doctorat ou équivalent

États membres ayant l'objectif au niveau de l’UE pour l’année donnée

Pour plus d’informations et les analyses détaillées, se reporter au rapport de suivi de l'éducation et de la formation Education and Training Monitor 2021 (http://ec.europa.eu/education/policy/strategic-framework/et-monitor_fr)