Conclusions de l'avocat général Rozès présentées le 8 octobre 1981.