Conclusions de l'avocat général Stix-Hackl présentées le 1 décembre 2005.