QUESTION NO 51 DE M. O' CONNELL AU CONSEIL: PROTECTION DES CONSOMMATEURS