QUESTION ECRITE no 2141/94 de Gijs de VRIES à la Commission. Libre circulation des personnes