QUESTION ECRITE n° 1616/92 de M. James FORD à la Commission. Discrimination pour des raisons politiques