QUESTION ECRITE no 188/96 de Gerhard SCHMID à la Commission. Christo à Bruxelles