Question écrite E-6833/10 Martin Ehrenhauser (NI) à la Commission. Fauteurs de trouble violents