Conclusions de l’avocat général M. J. Mazák, présentées le 26 janvier 2012$