QUESTION ÉCRITE E-2687/02 posée par Mario Borghezio (NI) à la Commission. Toxicité des pièces de un et deux euros.