Le recours à des alternatives aux essais sur les animaux au titre du règlement REACH