Conclusions de l'avocat général Cruz Villalón présentées le 1 juin 2010.$